Le site CAPAX en langue anglaiseLe site CAPAX en langue française
Aspects médicaux-sociaux

Aspect médico-social de la ronchopathie et du Syndrome d'Apnées du Sommeil

20 à 30% des hommes, et 15% des femmes
Etat de fatigue, somnolence
Sommeil peu réparateur
Syndrome d'Apnées du Sommeil = pathologie grave
Surmortalité de 11 % dans un délai de 5 ans

Sur une population d'adultes âgés de plus de 30 ans, on estime que 20 à 30% des hommes, et 15% des femmes sont des ronfleurs habituels. Le bruit produit par ces ronflements est souvent important, pouvant atteindre 85 voire 100 décibels. On comprend donc que ce trouble soit la source de multiples problèmes.

De fait, le ronflement ou ronchopathie constitue une gêne sociale pour l'entourage du ronfleur. Ce peut être un véritable handicap qui est quelquefois mal vécu. Associés au ronflement, il peut y avoir des apnées du sommeil, inquiétantes pour l'entourage et préjudiciable pour le patient.

La ronchopathie sonore et le Syndrome d'Apnées du Sommeil sont des pathologies très fréquentes, mieux connues actuellement du fait de la possibilité de leur mesure par des enregistrements multiples et fiables.

Le ronflement, et surtout les apnées du sommeil peuvent être également à l'origine de problèmes de santé importants.

En effet, ces troubles sont des phénomènes perturbateurs du sommeil.

Ils sont responsables d'un état de fatigue, d'une somnolence durant la journée.

Ils sont souvent la cause de céphalées, et ils peuvent avoir un retentissement beaucoup plus grave à long terme sur l'organisme.

Lorsque les apnées se répètent plusieurs fois par heure, des effets néfastes peuvent se manifester, avec des troubles de la tension artérielle, une souffrance du muscle cardiaque et des tissus nobles, en particulier le cerveau.

La nuit de sommeil, fragmentée par de nombreux micro-éveils le plus souvent non perçus par le patient, est suivie d'un réveil matinal difficile.

Ce sommeil est alors peu réparateur, et donne une hypersomnie diurne excessive.

Ce symptôme suggère alors un Syndrome d'Apnées du Sommeil.

Ainsi, des endormissements intempestifs peuvent se produire à n'importe quel moment de la journée et interfèrent alors gravement avec les activités sociales et professionnelles du patient

Le Syndrome d'Apnées du Sommeil est donc une pathologie grave avec des conséquences importantes sur l'organisme.

Ce syndrome, souvent méconnu, est pourtant fréquent.

Par le danger qu'il fait courir au patient sur le plan cardio-vasculaire et par ses répercussions psychologiques, sociales et/ou professionnelles, ce syndrome doit être reconnu et traité à temps.

Le Syndrome d'Apnées du Sommeil peut s'observer à n'importe quel âge, mais avant 60 ans, il concerne essentiellement les hommes. Au-delà les femmes sont également touchées. Son incidence dans la population générale est mal connue, mais elle est actuellement estimée dans une fourchette allant de 1 à 5 % de la population.

Parmi les hypertendus, 22 à 47 % seraient porteurs d'un Syndrome d'Apnées du Sommeil.

A un âge donné, le Syndrome d'Apnées du Sommeil semble être responsable d'une surmortalité de 11 % dans un délai de 5 ans.

Il est important de le diagnostiquer précocement.