Le site CAPAX en langue anglaiseLe site CAPAX en langue française
Questions/réponses

Comment savoir si je souffre d'apnées du sommeil ?

Un enregistrement de type polysomnographie permet de faire un diagnostic précis: nombre d'apnées, durée, nombre de micro-éveils... En France, ces examens sont remboursés par les organismes sociaux. S'adresser à votre médecin généraliste qui vous conseillera, ou à un médecin spécialiste pneumologue ou encore à un centre de sommeil le plus proche.

Les apnées du sommeil sont-elles dangereuses pour la santé ?

Ces arrêts respiratoires nocturnes, suivis de micro-éveils entraînent une fragmentation du sommeil. Ce sommeil est alors peu réparateur. On soupçonne certaines morts subites nocturnes d'être en lien direct avec les apnées du sommeil.

Peut-on conduire avec des apnées du sommeil?

Les conducteurs somnolents ont un risque d'accidents automobile 6 à 10 fois plus important d'accident que la moyenne. Dans de nombreux pays, les organismes en charge de la prévention routière commencent à quantifier l'impact de la somnolence sur les accidents de la route.

En France, la dangerosité de la somnolence diurne est reconnue par l'arrêté du 7 mai 1997. Il concerne l'aptitude à la conduite automobile par rapport aux troubles du sommeil dont les apnées.

Y a t-il un lien avec l'obésité ?

30% des obèses souffrent d'apnées du sommeil

Peut-on travailler avec des apnées du sommeil ?

Les sujets insomniaques ont 1,5 fois plus de chance d'avoir un accident du travail que la population générale. Pour certains postes de travail, les apnées augmentent le risque d'occurrence des accidents.

Les apnées peuvent-elles avoir des conséquences sur le cerveau ?

Les apnées peuvent entraîner des troubles de la mémoire et d'autres fonctions cognitives (concentration, apprentissage, réalisation de tâches répétitives...). Certains troubles disparaissent après le traitement des apnées mais d'autres, qui sont reliés au manque répété d'oxygène dans le cerveau, ont tendance à devenir irréversibles.